CHINE – Nécessité de la formation pour relever les défis lancés au sacerdoce par le monde contemporain

Agenzia Fides , le 19 janvier 2013 à 12:46  

Shi Jia Zhuang (Agence Fides) – « Grâce à une spiritualité et à une conscience approfondies de la vocation sacerdotale, nous pouvons affronter les défis que la société actuelle nous lance, telle que la manie du réseau (Internet, réseaux sociaux), les crises affectives etc. ». C’est avec cette conviction qu’une dizaine de prêtres de la province du He Bei a participé au cours de formation qui a eu pour thème les défis lancés au célibat. Le cours s’est déroulé du 14 au 19 janvier, et a été organisé par le Grand Séminaire du He Bei et par l’Institut d’Etudes culturelles de Faith. Selon les informations fournies par Faith à l’Agence Fides, la vocation sacerdotale, la vie consacrée et surtout le célibat sont aujourd’hui menacés par la société sur différents fronts. Selon l’organisateur du cours, « notre manière d’affronter la crise consiste dans la prévention et dans l’échange réciproque entre prêtres et séminaristes. L’échange est l’une des meilleures méthodes parce qu’entre nous, nous comprenons mieux nos problèmes. En outre, nous avons suggéré aux participants quatre engagements à réaliser : approfondir la conscience de la valeur de la vocation sacerdotale et du célibat, en conservant ce don que le Christ nous a fait ; face aux tentations du monde, apprendre à gérer les relations publiques de la meilleure des manières ; être en mesure d’identifier les situations qui peuvent être dangereuses et être également capables de nous défendre par nous-mêmes ». Au cours des dix dernières années, l’Institut d’Etudes culturelles de Faith a déjà organisé cinq cours similaires, toujours en collaboration avec des instituts religieux, diocésains ou des séminaires, impliquant des Evêques, des prêtres, des religieuses et des laïcs catholiques. (NZ) (Agence Fides 19/01/2013)

Foyer d'étudiantes à Paris

Réagir