PAKISTAN – Infarctus en prison pour un chrétien condamné à mort pour blasphème

Agenzia Fides , le 19 janvier 2013 à 12:46  

Lahore (Agence Fides) – Younis Masih, chrétien pakistanais, condamné à mort pour blasphème et se trouvant en détention depuis plus de sept ans, a été victime d’une grave attaque cardiaque le 8 janvier dernier et se trouve en danger de mort. Un groupe d’avocats chrétiens a présenté un recours devant la Haute Cour de Lahore afin de débuter le procès en appel. Younis Masih a été condamné à mort en 2007 par un tribunal de premier degré. Ainsi que l’indiquent des sources de Fides, il s’agit de l’un des nombreux cas de présumés blasphémateurs, condamnés à mort après des procès sommaires et ô combien superficiels ou pilotés, comme celui qui concerne la chrétienne Asia Bibi. Younis Masih avait 27 ans lorsqu’il fut arrêté pour supposé blasphème le 10 septembre 2005. Une foule furieuse de 400 personnes, armées de bâtons et de briques, attaqua et saccagea les maisons du quartier de Chungi Amer Sidhu, à Lahore, où habitait Younis Masih. Son épouse, Meena, fut violemment frappée et plus de 100 familles chrétiennes s’enfuirent de la zone pour se sauver. Il fut accusé de blasphème après une dispute avec un voisin musulman auquel il avait demandé d’abaisser le volume de la musique qui provenait de son habitation. Younis a été frappé presque jusqu’à la mort. Ensuite de quoi, les mosquées de la zone ont commencé à inciter les musulmans locaux, accusant Younis de s’être livré à des commentaires méprisants à l’égard du prophète Mahomet. La police, sous la pression de la foule, a enregistré une plainte à sa charge et l’a arrêté. Un an et demi après environ, le chrétien a été condamné à mort pour blasphème par un tribunal de premier degré de Lahore dans le cadre d’un procès qui s’est tenu en prison et à huis clos pour raisons de sécurité. Par manque de moyens financiers, la famille n’a pas pu faire appel. Aujourd’hui, celui-ci a été pris en charge par l’ONG d’inspiration chrétienne LEAD (Legal Evangelical Association Development) qui se dédie à aider les chréti

Foyer d'étudiantes à Paris

Réagir