Jean-François Copé abrogera-t-il la loi dénaturant le mariage ?

Le Salon Beige , le 20 janvier 2013 à 16:43  

Si elle était votée. A cette question, le président de l’UMP répond par une pirouette :

« L’enjeu aujourd’hui est d’abord d’éviter son vote en l’état. On ne sait pas ce qu’il en sera du texte final. Il change toutes les dix minutes. Il suffit de voir les allers et retours incompréhensibles sur la question de la PMA. »

Cette réponse n’est pas satisfaisante. Le risque est grand de voir l’UMP adopter la même attitude qu’après le vote du Pacs, qu’elle n’a jamais voulu abroger en 10 années de pouvoir.

Si cette loi inique passe, il faudra poursuivre la mobilisation, jusqu’en 2017 et après, jusqu’à ce que cette loi soit abrogée. Car elle est injuste.

Foyer d'étudiantes à Paris

Réagir