La vérité sur le précurseur du lobby LGBT

Le Salon Beige , le 20 janvier 2013 à 21:46  
ALe zoologue Alfred Kinsey, dans les années d’après-guerre, a publié une série d’ouvrages sur la sexualité des Américains. Prétendant par exemple que 37% des hommes américains avaient eu une expérience homosexuelle, ses « études » ont contribué à légitimer un certain nombre de perversions et ont préparé les esprits à la « révolution sexuelle ». La vérité sur le « père de la révolution sexuelle » est ailleurs.

Daniel Hamiche met les choses au point :

« Alfred C. Kinsey, en effet, était un pédomane, adepte du sadomasochisme (il en mourra…), machiste, raciste et antisémite (…) et fanatiquement antichrétien (ses « théories tordues sur la sexualité n’avaient, de son propre aveu, d’autre but que d’éradiquer la morale judéo-chrétienne de nos sociétés.) »

Pour aller plus loin, un ouvrage est à lire aux éditions de l’Homme Nouveau :

K

Foyer d'étudiantes à Paris

Réagir