Un sweat d'une violence sans nom

Le Salon Beige , le 21 janvier 2013 à 0:18  

Lu sur le blog de Gabrielle Cluzel :

S« L’histoire s’est déroulée lundi matin, dans un collège du centre-ville de Metz : Une élève de 3ème vient en classe avec son sweat de « La Manif pour tous » qu’elle a acheté la veille.

Une de ses camarades de classe monte aussitôt  à l’étage de la Directrice pour la « dénoncer ».

Quelques instants plus tard, le Conseiller Principal d’Education, qui en a pourtant vu d’autres sur le dos des ados (têtes de mort, très fashion en ce moment, inscriptions sataniques, Lady Gaga dans toutes les postures…etc), fait irruption en plein cours et envoie l’accusée directement chez la directrice avec ordre d’enlever le vêtement incriminé ou de le cacher…« 

Foyer d'étudiantes à Paris

Réagir